Équipe d’intervenantes


moiClaudia Piticco-Racette, Travailleuse sociale, intervenante jeunesse

L’intervenante jeunesse a pour mandat de venir en aide aux enfants témoins et/ou victimes de violence conjugale. Elle agit auprès des enfants et adolescents résidents à la maison d’hébergement, ainsi qu’auprès des jeunes de la communauté dans le besoin. Celle-ci offre des services de consultation individuelle et de groupe. Elle se déplace dans les garderies, les écoles primaires, secondaires et d’adultes pour différents types d’interventions. L’intervenante jeunesse est aussi appelée à sensibiliser les jeunes du secteur par le biais d’activités de prévention en matière de violence conjugale. À travers ses différentes actions, elle aborde un éventail de thèmes tels que : la socialisation, l’estime de soi, la sexualité, l’égalité dans les relations interpersonnelles, et bien d’autres. Finalement, l’intervenante jeunesse travaille en partenariat avec de nombreux organismes du secteur ayant comme but commun d’améliorer la qualité de vie et de services des jeunes d’Aylmer.

KatherineKatherine L’Écuyer, Travailleuse sociale, intervenante de soirée
L’intervenante de soirée à comme rôle d’accueillir et d’intervenir auprès des femmes hébergées à l’ACS, d’être disponible pour les aider dans leurs démarches. En se basant sur l’approche féministe, elle est appelée à intervenir de façon majoritairement individuelle lui permettant ainsi de bien répondre aux besoins personnalisés de chaque femme victime de violence conjugale. L’intervention de groupe est utilisée une fois par semaine pour la réunion de vie communautaire, une rencontre ou toutes les femmes hébergées se réunissent pour discuter d’un sujet pouvant les aider à cheminer dans leur vie (estime de soi, affirmation de soi, etc.) et revoir aussi quelques règlements de la maison qui ne seraient pas respectés. Elle travaille en étroite collaboration avec l’intervenante responsable de jour, permettant ainsi un meilleur suivi des dossiers de chaque résidente.

NathalieNathalie Quesnel, Travailleuse sociale, praticienne superviseure
Le rôle de la praticienne superviseure consiste à offrir de l’aide, du support et des conseils cliniques aux intervenantes de la maison L’Autre Chez-Soi, afin de les guidées vers une pratique adéquate à la clientèle visée. Ces tâches principales, directement liées à la clientèle, sont d’accueillir les femmes et les enfants, de les aider, de les accompagner, de les référer au besoin, de les informer; les soutenir dans leurs démarches. En somme, elle intervient auprès des femmes et des enfants, en plus de gérer l’aspect clinique que représente L’Autre Chez-Soi.

 

johannieJohannie Graveline, Intervenante communautaire
L’intervenante communautaire a pour rôle principal d’intervenir avec les femmes de la communauté. C’est-à-dire d’offrir des services de consultation, d’accompagnement, de support et d’écoute, aux femmes n’ayant pas besoin d’hébergement, mais vivant des conséquences de la violence conjugale. Elle fait de l’intervention individuelle et de groupe. De plus, celle-ci travaille au développement des services offerts dans la communauté. Pour ce faire, elle siège dans plusieurs comités de la région et participe à de multiples événements. L’intervenante communautaire s’implique aussi dans de nombreuses activités de prévention en matière de violence conjugale. Le partenariat entre divers acteurs de la collectivité, ainsi que le soutien offert aux femmes de la communauté, représentent clairement la clef de son rôle au sein de l’équipe de L’Autre Chez-Soi.