Code de vie

Pour favoriser la vie en groupe

Repas

Les repas se prennent à la cuisine et votre aide est appréciée pour la préparation des repas. Vous êtes tenue de desservir la table après chaque repas, de ranger la vaisselle dans le lave-vaisselle et de le vider après la fin chaque cycle de lavage.

Les grignotines et les breuvages peuvent être apportés aux salons des femmes. Les enfants doivent manger en tout temps à la cuisine afin d’éviter les dégâts, les oublis et les contaminations pouvant causer des réactions allergiques. Vous assurez que tout soit propre et remis en ordre suite à votre gouter. Aucune nourriture n’est tolérée dans les chambres et il est interdit de se servir de la cuisinière passée 20 h, les collations ne doivent pas requérir l’utilisation du four.

Les repas doivent être pris aux heures suivantes :

  • Déjeuner : avant 9 h
  • Diner : 12 h (midi)
  • Souper : avant 18 h30 (s’ajuster en fonction de l’heure du coucher des enfants en maison)

Un repas en groupe favorise la communication de chacune et permet de mieux se connaitre. Il est strictement interdit de mettre votre nom sur des produits que vous auriez déposés au réfrigérateur ou ailleurs. Par respect pour les autres, si vous achetez des aliments, vous devez accepter de partager avec l’ensemble du groupe, sauf en cas d’allergies alimentaires.

 

Entretien de la maison

Chaque résidente est responsable de sa chambre, nous vous demandons que les lits soient faits en vous levant. Il est important que votre chambre demeure propre pendant votre séjour et lors de votre départ. Nous vous demandons durant votre séjour de participer aux tâches journalières. Une fois par semaine, vous devez balayer, laver le plancher et épousseter les bureaux de votre chambre. Chacune est tenue de nettoyer l’évier et la baignoire après chaque utilisation, pour vous et pour vos enfants.

Avant votre départ, votre chambre devra être nettoyée au complet afin qu’elle soit prête pour accueillir la prochaine résidente.

Une inspection des chambres et des détecteurs de fumée sera faite de façon périodique afin d’assurer une meilleure sécurité aux résidentes.

 

Lavage

Chacune est responsable de laver ses vêtements, ses draps et ses serviettes et nettoie la salle de lavage après chaque utilisation. Il est préférable de faire un horaire pour l’utilisation des machines à laver, étant donné la diversité des disponibilités des résidentes. Attention de ne pas surcharger la laveuse et la sécheuse. Veuillez noter que nous avons une corde à linge extérieure. SVP vous assurez que vous êtes présentes à la maison lorsque vous vous servez de la laveuse et la sécheuse afin d’éviter que quelqu’un qui aurait besoin des appareils soit contraint d’attendre votre retour. De plus, si un appareil a terminé son cycle et qu’il contient une brassée, veuillez demander à la résidente auquel elle appartient de retirer elle-même sa brassée. On vous demande également de n’apporter qu’une brassée à la fois par appareil afin d’éviter l’accumulation de vêtements dans la salle à lavage.

 

Médicaments

Afin d’assurer la sécurité et la confidentialité de chacune, nous vous demandons de nous remettre vos médicaments dès votre arrivée. Ils seront gardés dans le bureau de l’intervenante et hors de la portée des enfants. Si vous désirez vos médicaments, vous le demandez à l’intervenante de service. Cependant, l’intervenante n’est pas responsable de vous faire penser de prendre vos médicaments.

 

Alcool et drogues

La consommation et le trafic d’alcool et de drogues ne sont pas tolérés dans la maison, un avis d’expulsion vous sera remis et vous devrez quitter immédiatement si vous consommez ou trafiquer sur les lieux.

LA MAISON D’HÉBERGEMENT EST UN ENVIRONNEMENT NON-FUMEUR

Vous pouvez fumer à l’endroit désigné, qui est attaché au garage

 

Armes

La possession d’armes à feu ou d’armes blanches est interdite dans la maison en tout temps, sinon un avis d’expulsion vous sera remis et vous devrez quitter immédiatement.

 

Visiteurs

Exceptionnellement, nous pouvons vous accommoder d’un lieu physique pour recevoir des visiteurs (famille, ami(es) proches, sauf ami(es) de cœur). Cependant, nous vous demandons de bien vouloir nous en aviser auparavant afin que nous puissions vous assurer la discrétion face aux autres résidentes. Toutefois, il est préférable ces rencontres à l’extérieur de la maison afin de préserver la confidentialité des autres résidentes et de l’adresse de la maison d’hébergement.

 

Téléphone

Les résidentes ont accès a une ligne téléphonique et peuvent recevoir leurs appels. Toutefois, les intervenantes sont les seules responsables de répondre en tout temps aux appels. Il est interdit aux résidentes de répondre au téléphone dans le salon des femmes et des adolescents. Si l’appel est pour une résidente, l’intervenante est responsable de transférer l’appel à la personne concernée. Les appels ne devraient pas dépasser 22 h. Malheureusement, vous êtes plusieurs à vous servir du téléphone, c’est pourquoi nous vous demandons de limiter à 10 minutes vos conversations téléphoniques, à moins d’exception, et avec le consentement des autres résidentes. Un arrangement au préalable avec les femmes hébergées est préférable afin d’éviter des conflits. Il n’est pas possible de faire des appels interurbains lors de votre séjour en maison d’aide et d’hébergement. Les résidentes qui veulent faire des appels interurbains doivent le faire à l’extérieur de la maison d’aide et d’hébergement.

 

Heures du lever

Nous vous demandons d’être levée et habillée et d’avoir mangé, la semaine avant 9 h et les fins de semaine avant 11 h.

 

Heures du coucher

Il est important de respecter les heures de repos et du coucher. Nous vous demandons d’être couchés avant minuit les jours de la semaine et 3 h la fin de semaine, ce qui veut dire, être déjà dans votre chambre et couchée pour 3 h. Par respect pour chacune des personnes hébergées, nous vous demandons de ne pas dormir sur les divans et de ne jamais marcher pieds nus à l’intérieur de la maison. Des pantoufles sont disponibles à l’entrée principale de la maison. Nous vous demandons également de respecter les résidentes qui choisissent de se coucher avant vous en gardant le niveau de bruit raisonnablement bas.

 

Les enfants

Vous êtes responsables de vos enfants en tout temps. Les intervenantes de la maison ne peuvent garder vos enfants à moins d’exception approuvée au préalable par la direction. Nous avons une liste de gardiennes qui pourront vous accommoder, mais vous devrez en assumer les coûts. Si vous désirez obtenir de l’aide pour vous-même et vos enfants afin de vous soutenir dans votre rôle parental, vous pourrez faire une demande de consultation avec l’intervenante jeunesse (feuillet à remplir). Aucune intervention auprès de vos enfants ne sera faite sans votre consentement.

Les enfants ne peuvent accéder au salon des femmes (salon à l’étage). Ceux-ci ont toutefois accès à la salle de jeux (au sous-sol).

Pour les couches sales : Nous vous demandons de mettre les couches salles dans des sacs de plastique, disponibles dans la garde-robe de l’entrée avant, et de les jeter à l’extérieur dans la poubelle située sur le balcon à l’arrière de la maison à chaque changement de couche. Ne pas mettre dans les poubelles des salles de bains, de la cuisine et autre pièce commune. Les intervenantes et les résidentes sont responsables de l’entretien de la maison puisque nous partageons des espaces communs. Merci à vous ainsi qu’à vos enfants de respecter les lieux.

Règlement devant être discuté en réunion de vie communautaire : Les bébés accompagnés de leur mère peuvent aller dans le salon des femmes. Les bébés doivent être non marcheurs et silencieux pour avoir droit à ce privilège. Si un bébé gazouille, pleur, chigne ou fait du bruit, la mère se voit dans l’obligation de quitter le salon avec son enfant et le matériel de celui-ci.

Coucher des enfants : Période scolaire

de septembre à juin

Période scolaire

de juillet à août

6 ans et moins Avant 20 h Avant 20 h 30
7 à 12 ans Avant 20 h 30 Avant 21 h
13 ans et plus Avant 22 h À votre discrétion

 

Sorties, accompagnements et visites

Vous êtes libres de vos sorties, mais par mesure de sécurité et du souci de l’organisation des repas, il est important de nous avertir de votre départ et de votre retour. Si vous pensez prendre votre prochain repas à l’extérieur, on vous demande de nous aviser afin d’éviter le gaspillage de nourriture. Vous pouvez coucher à l’extérieur de la maison d’hébergement deux jours par semaine. Cependant, nous vous demandons de nous en informer, car nous pourrions donner votre chambre à une autre personne. Nous vous demandons de respecter les heures d’entrée qui sont de minuit la semaine et 3 h la fin de semaine, tout en tenant compte que vous devez déjà être dans votre chambre et coucher pour ces heures. Nous pourrons vous accompagner dans vos démarches juridiques, sociales (effets personnels chez ex-conjoint, accompagné d’un policier et tout temps) et financières autant que nous ayons les moyens financiers et du personnel disponible au moment de votre demande. Il est préférable de nous avertir de vos démarches dès que possible afin que nous puissions faire les arrangements nécessaires. Les travailleuses de a maison ne peuvent vous donner de « lift » pour des raisons professionnelles, le règlement et le code d’éthique de la maison l’interdisant. Les accompagnements doivent être autorisés au préalable par la direction. Afin de préserver la confidentialité des femmes en maison, nous vous demandons de faire vos visites à l’extérieur de la maison.

 

Effets personnels et chambre

Puisque nous n’avons pas beaucoup d’espace, nous vous demandons d’apporter avec vous que le strict minimum nécessaire et de limiter les effets personnels. Si vous vous absentez de la maison ou même si vous êtes dans la maison, mais que vous désirez barrer la porte de votre chambre, vous êtes libre de le faire. Vous n’aurez qu’à demander à l’intervenante de débarrer votre porte. C’est elle qui a la clé. La vie en groupe nous amène à partager. Il pourrait arriver, dans des cas exceptionnels, que nous soyons obligées de vous demander de partager votre chambre avec une autre personne. De plus, il est possible qu’on vous demande de changer de chambre afin de mieux répondre aux demandes d’aide.

Malheureusement, les animaux sont interdits.

 

Accès au garage (dons entreposés)

Lorsque vous souhaitez entrer dans le garage, vous devez d’abord demander à une intervenante de vous accompagner. Selon ses disponibilités, celle-ci pourra vous ouvrir la porte, vérifier l’état du rangement et vous pourrez ensuite regarder les dons disponibles. L’ordre d’accès aux dons entreposés à l’intérieur du garage se fait selon l’ancienneté des résidentes. Nous vous demandons de respecter l’ordre de priorité. De plus, chacune est responsable de garder l’ordre à l’intérieur du garage. L’intervenante se réserve le droit de vérifier l’état des lieux après votre visite et de vous demander de mettre de l’ordre si nécessaire. Enfin, il est important de ne jamais bloquer l’accès au congélateur et au rangement de la nourriture.

Également, les résidentes qui sont hébergées les premières ont priorité pour le choix des nouveaux dons qui arrivent (celles-ci ayant une date de départ plus rapprochée sont donc dans une plus grande urgence de se trouver des effets personnels).

 

Salons et salle de jeux

Le salon du haut est strictement réservé aux femmes et le salon du sous-sol est strictement réservé aux ados. Il est interdit de se coucher ou de s’allonger sur le divan dans le salon des femmes. Nous disposons aussi d’une salle de jeux pour tous. Nous vous demandons d’entretenir les jouets qui doivent toujours demeurer au sous-sol. Nous ne tolérons pas de jouets au premier étage. Vous êtes responsable de la surveillance de vos enfants en tout temps et vous devez vous assurer que la salle de jeux et la cour arrière demeurent sécuritaires et propres après usage.

 

Sécurité

Votre hébergement demeure confidentiel, il vous appartient de choisir à qui vous désirez le dévoiler. Votre séjour demeure confidentiel à l’exception d’urgence santé et des Centres Jeunesse (Outaouais ou autre), pour des raisons de santé et par respect pour les droits de vos enfants. Nous vous demandons de garder l’adresse de la maison d’hébergement confidentielle. La travailleuse est la seule responsable pour répondre à la porte en tout temps. Afin d’éviter des situations dangereuses, même si vous connaissez la personne qui sonne à la porte, vous devez toujours attendre que l’intervenante ouvre la porte. De plus, il est important de garder les portes de la maison fermées, et ce, en tout temps. Lorsque vous sortez pour aller dans la cour, vous devez vous assurer que celle-ci est enclenchée, vous devrez donc cogner pour que l’on vienne vous ouvrir.

 

Outils et cheminement personnel

Afin de nous permettre de mieux vous aider dans votre cheminement personnel durant votre séjour à la maison d’hébergement, nous vous demandons de faire les outils d’intervention qui sont mis à votre disposition en fonction du plan d’intervention qui sera établi selon vos besoins. L’intervenante responsable se fera un plaisir de vous aider à es complété. Ces outils pourront vous aider à mieux comprendre les comportements violents dont vous êtes victime, vous et vos enfants. De plus, il est important de noter que chaque semaine, les réunions de vie communautaire sont obligatoires. Le sujet, l’heure et la date de rendez-vous de ces réunions sont inscrits chaque semaine sur le frigo.

 

Avis écrits et verbaux

La violence physique, verbale ou autre n’est pas tolérée dans la maison. Suite à un manquement à un article du CODE DE VIE, l’Autre Chez-Soi inc. sera dans l’obligation de vous remettre un avis écrit qu’on vous demandera de signer. Au deuxième manquement, l’intervenante vous demandera de quitter la maison. Par contre, si votre sécurité ou celle des résidentes est un danger, nous vous demanderons de quitter la même journée. Nous vous aiderons dans la mesure du possible, à vous trouver une autre ressource d’hébergement mieux adaptée à votre situation.

Aucune forme de violence physique, verbale ou autre ne sera acceptée dans la maison d’hébergement. Un avis de départ vous sera émis si vous faites usage de violence avec vos enfants, les résidentes ou les travailleuses.

Si nous considérons que vos enfants pourraient être en danger, la maison d’hébergement se réserve le droit de faire un signalement au Centre jeunesse de l’Outaouais, CJO.

 

Départ

Nous vous demandons de prévoir du temps pour faire le ménage de votre chambre. Nous vous remercions de votre collaboration. Vérifier la feuille d’entretien de votre chambre. Vous devez également prévoir du temps pour rencontrer l’intervenante et de prendre vos nouvelles coordonnées. Après votre départ, vous pouvez communiquer avec la maison d’hébergement en tout temps pour de l’aide ponctuelle ou un suivi en externe, selon vos besoins.

 

Éthique et comportements

Nous vous demandons de vous comporter en tout temps, d’une façon respectueuse, avec les résidentes et avec les travailleuses.

Si vous pensez qu’une ou des résidentes ont un comportement inapproprié avec vous ou avec vos enfants, veuillez en avertir les travailleuses qui pourront vous venir en aide et vous faire des suggestions.

Si vous éprouvez des difficultés avec une intervenante en particulier, nous vous demandons de tenter de résoudre ces problèmes avec cette dernière. Si vous n’y parvenez pas, n’hésitez pas à communiquer avec la direction qui tentera de vous soutenir dans vos démarches d’affirmation. Une travailleuse ne doit jamais vous impliquer dans un conflit de travail ou autre, qui pourrait vous perturber ou augmenter votre stress inutilement. Cependant, les commérages et/ou commentaires désobligeants à l’égard de l’Autre Chez-Soi inc. ou d’une autre maison d’hébergement, d’une intervenante ou d’une autre résidante, ne seront en aucun cas encouragés, acceptés ou tolérés, et ce, afin de préserver la paix et l’harmonie du lieu que nous partageons.

Pour des raisons professionnelles, l’amitié entre une travailleuse et une résidante n’est pas permise. Il est strictement défendu au personnel de la maison d’hébergement d’entretenir des liens personnels et amicaux avec les résidantes pendant et après leur séjour en maison d’hébergement.

Tenues par le secret professionnel, les intervenantes ne peuvent vous donner des renseignements personnels comme l’adresse et le numéro de téléphone d’une travailleuse, d’une femme hébergée ou d’un membre du Conseil d’administration.