12 jours d’actions contre la violence faite aux femmes

Le 25 novembre marque le début des 12 jours d’actions contre la violence faite aux femmes. Vous retrouverez donc sur le site internet et notre page facebook des citations entendues de femmes, d’enfants et d’intervenantes en lien avec la violence conjugale.

 25 novembre: La violence conjugale, c’est criminel!
 26 novembre:
La violence conjugale ne résulte pas d’une perte de contrôle, mais  constitue, au contraire, un moyen choisi pour dominer l’autre personne et affirmer son pouvoir sur elle.
 27 novembre: La violence conjugale est présente au quotidien de la famille qui la subit.
 28 novembre:
La violence conjugale n’est pas une chicane de couple, c’est une tentative pour contrôler la femme!

 29 novembre:

Papa a pris maman à la gorge, moi je pleurais, maman pleurait, papa lui était juste fâché!

 30 novembre:

La peur, l’insomnie, la honte, l’échec scolaire sont des conséquences de la violence conjugale chez les enfants.

 1 décembre 2017:

Tel que mentionnée par un texte signé Grand-mère Johanne Chayer: Je me souviens qu’il a fallu plus de soixante ans (1940 à 2006) pour obtenir l’équité salariale et que ce n’Est pas encore fini!

 2 décembre 2017:

Tous les plaisirs des premiers moments, des premiers contacts se sont tranquillement transformés en textos incessants, parfois en menaces cachées derrière l’écran, loin des regards de ceux qui nous entourent.(Filomena Mendoza, intervenante en sensibilisation de la violence amoureuse)

 3 décembre 2017:

Les parents et la société sont des modèles pour les enfants. C’est à nous tous de leur apprendre des comportements de non-violence.

 4 décembre 2017:

Il est important de se rappeler que la seule porte de sortie est de briser le silence et si le désarroi est trop grand, souvenez-vous que l’aide existe. (Filomena Mendoza, intervenante en sensibilisation de la violence amoureuse)

5 décembre 2017:

La maison d’hébergement m’a donné le gîte et couvert, mais encore plus important, j’y ai reçu écoute, soutien, réconfort et sécurité. Merci!

6 décembre 2017:

Les maisons d’hébergement aident les femmes et leurs enfants victimes de violence conjugale et ce, 24/24, 7 jours sur 7.